LA MINISTRE BELKACEM À STRASBOURG : RASSEMBLEMENT DEMAIN À 10H30 AU CENTRE CULTUREL DJANGO REINHARDT !

Publié le 7 Novembre 2014

Demain, samedi 8 novembre, à 10h30 un rassemblement est organisé à l'occasion de la venue de la ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem au centre culturel Django Reinhardt au Neuhof (https://goo.gl/maps/rN0lP). La CGT Éduc'action et le réseau « REP+ pour le réseau d’éducation prioritaire du Stockfeld » appellent au rassemblement pour défendre l'éducation prioritaire.

Les Jeunes et étudiants communistes du Bas-Rhin rejoignent l'appel des camarades de la CGT et soutiennent le rassemblement prévu demain. Portons les revendications légitimes des personnels de l'enseignement, des élèves et des étudiants devant la ministre !

 

« La ministre de l’Éducation Nationale à l'espace culturel Django Reinhardt,
4 Impasse Kiefer à Strasbourg, la matinée du samedi 8 novembre.

La ministre de l’Éducation Nationale, Najat Vallaud-Belkacem, sera à l'espace culturel Django Reinhardt, 4 Impasse Kiefer à Strasbourg, la matinée du samedi 8 novembre pour un audit du quartier du Neuhof.

La ministre se rend dans un des quartiers de Strasbourg les plus touchés par la crise (pauvreté, chômage, délinquance, violence), le Neuhof. Elle s'y rend le samedi où les collèges et les écoles sont fermés. Les personnels de l'éducation prioritaire auraient attendu un peu plus de considération de la part de leur ministre de tutelle et au moins une rencontre.

De plus, lors de son audit du quartier du Neuhof, Mme Najat Vallaud-Belkacem va débattre sur le quartier avec un ancien élève du collège du Stockfeld, Yazid Knibiehly, actuellement en classe de 2nde au lycée Fustel.

Qui a choisi cet ancien élève du collège, comme porte parole du quartier du Neuhof et des personnels de l’Éducation Nationale ?

Pourquoi les représentants élus des collèges du Neuhof ne sont-ils pas invités ?
Pourquoi les enseignants des écoles du Neuhof ne sont-ils pas invités ?

Sur l’Éducation prioritaire, le flou persiste sur les conditions de sortie ou d’entrée dans le dispositif. Même si une dotation supplémentaire de 350 millions d’euros permettrait le maintien du nombre de réseaux, la ministre a aussi indiqué, pour les établissements qui sortiront du dispositif, une clause de sauvegarde de 3 ans permettant de maintenir leurs moyens. C'est qu'il y aura bien des réseaux qui sortiront de l’éducation prioritaire puisque certains vont y entrer !

Les personnels de l’Éducation Nationale du Neuhof ont des revendications à porter et aimeraient avoir un engagement de la part de la ministre. Pour les réseaux des collèges du Stockfeld et Solignac, c'est par exemple l'assurance que les deux établissements soient classés REP+. Sans l'assurance de la conservation de leurs moyens actuels, ces réseaux ne pourront plus assurer leur mission auprès des élèves en grande difficulté de ce quartier et verront leur condition de travail se dégrader.

Aussi, Il est primordial que l'ensemble des personnels des établissements scolaires soient présents lors de cette matinée du samedi 8 novembre pour exprimer leurs revendications et avoir l'engagement du ministre sur le classement en REP + des réseaux des collèges Stockfeld et Solignac.

 

REP+ pour le réseau d’éducation prioritaire du Stockfeld - CGT Éduc'action »

Repost 0
Commenter cet article