La Cité-U de la Robertsau reste rouge, solidaire et combattive!

Publié le 19 Octobre 2015

La Cité-U de la Robertsau reste rouge, solidaire et combattive!

Le mardi 13 octobre les élections pour le renouvellement du Conseil de résidence de la Cité-U de la Robertsau ont marqué pour la troisième année consécutive la victoire d’une liste combattive. La liste Résidents Solidaires (RéSo), animée par des membres de l’ancien Conseil de résidence et des camarades de l’UEC Strasbourg, s’est engagée pour continuer le travail d’amélioration des conditions de vie des résidents entreprit les deux dernières années.

La victoire a été arrachée face à une liste concurrente qui a commis des irrégularités flagrantes dans la procédure électorale, son programme étant un plagiat de celui de RéSo et sa composition ne respectant pas le Règlement électoral édité par la Direction. Les camarades de RéSo ont donc dû faire campagne dans un climat dégradé, recevant même des insultes et des remarques sexistes de la part de la liste concurrente.

Malgré cela, les résidents ont su accorder leur confiance aux étudiants qui depuis des années ne se contentent pas seulement d’animer la vie sociale et culturelle de la Cité mais qui ont su également batailler pour l’amélioration de leurs conditions de vie.

Nous rappelons que deux ans d’engagement concret de l’UEC à la Cité de la Robertsau ont signifié : l’ouverture de deux salles de travail, la gestion régulière de la bibliothèque avec la possibilité d’imprimer et photocopier à un prix symbolique, des ateliers de langues, des cours de salsa et des cours de fitness tous gratuits, des salles communes plus accessibles et mieux équipées (salle de billard, musique, ping-pong, etc.). Nous avons été à l’initiative du « Tournoi de sport inter-cités » en 2014 et de la Soirée « Tremplin d’artistes » en 2015. Nous avons organisé des réunions ouvertes à tous les résidents avant les réunions du Conseil, afin de pouvoir remonter à la Direction leurs soucis mais aussi leurs souhaits ; ces réunions ont permis d’ailleurs d’avoir un consensus plus large sur l’utilisation du budget du Conseil. Nous avons organisé des voyages à Amsterdam, Prague, Venise et Ljubljana pour les étudiants de la Cité à un prix symbolique. Nous avons organisé des soirées conviviales dans la nouvelle Cafétéria, soirées qui ont permis de souder les liens entre les étudiants et combattre l’isolement des 9m² auxquels nous semblons condamnés.
Enfin, nous avons organisé la colère des étudiants pour monter la pression face au CROUS : en 2013, nous avons réussi à faire débloquer 10.000€ par le CROUS afin qu’il intervienne pour désinsectiser les chambres de la Cité suite à la désormais célèbre invasion de punaises. En 2014, nous avons réalisé un inventaire complet de l’état de dégradation des sanitaires qui a permis de débloquer 31.000€  pour les travaux de rénovation.

La liste RéSo s’est engagée à continuer ce travail et à aller plus loin. Notamment, la création d’une « Epicerie solidaire » permettant aux étudiants d’accéder à la nourriture à un prix réduit. La poursuite de l’inventaire des dégradations dans les parties communes de la Cité (salles d’eau, cuisines) pour réclamer un engagement de la part du CROUS pour améliorer le cadre de vie des étudiants. Mais aussi, la lutte pour le progrès écologique avec des ateliers d’utilisation des composts, l’organisation régulière de tournois de sport, ateliers de langues, de cuisine, de danse, etc.

Nous saluons le nouveau Conseil de résidence de la Robertsau et les élus de la liste RéSo ! Les Conseils de résidence ont un rôle important à jouer au sein de la démocratie universitaire et leur engagement peut être un moteur de changement dans les Cités-U.

 

L’UEC Strasbourg poursuivra son engagement pour rassembler les étudiants dans les cités-U et arracher au capital de nouvelles victoires et des avancées concrètes pour les étudiants, en leur fournissant l’espace et les moyens de lutter dans leur propre milieu de vie, de leur permettre de sortir de l’isolement et de la solitude auquel le système les condamne ! Nous ne nous résignerons jamais à vivre dans des Cités-U vétustes, sales, privées de vie sociale et culturelle et de plus en plus soumises aux lois du marché !

 

L’Union des Étudiants Communistes de Strasbourg – cercle Cité-U Robertsau

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article