Lycéens, lycéennes : notre avenir en jeu, mobilisons-nous ! - Appel des Lycéen-ne-s du Bas-Rhin contre la loi El Khomri

Publié le 22 Mars 2016

Lycéens, lycéennes : notre avenir en jeu, mobilisons-nous ! - Appel des Lycéen-ne-s du Bas-Rhin contre la loi El Khomri

Lycéens, lycéennes : notre avenir en jeu, mobilisons-nous !

Appel des Lycéen-ne-s du Bas-Rhin contre la loi El Khomri

 

Lycéens et lycéennes du Bas-Rhin, nous étions des centaines dans les rues de Strasbourg, d’Haguenau et d’Obernai les 9 et 17 mars pour dire NON à la loi El Khomri. Cette loi est la réforme du Code du travail que réclament depuis longtemps le Medef et les multinationales du CAC 40. Sarkozy et Chirac n’avaient pas osé exaucer leurs vœux, mais le gouvernement « socialiste » actuel, si !

Suite aux premières mobilisations, quelques changements pour « adoucir » la loi ont été proposés. Cependant le fond reste le même, c’est à dire :
- faciliter les licenciements
- remettre en cause les règles du temps de travail : les 35h c’est fini, on voudrait nous faire travailler 42h/semaine, si ce n’est 46h voire 60h
- baisser la majoration des heures supplémentaires jusqu’à 10%... donc quasiment rien !
La loi El Khomri veut nous faire travailler toujours plus, pour gagner encore moins ! Et encore ce sera pour ceux et celles qui auront la chance d’avoir un job. Chez les jeunes on est à 25% de chômage, et meme 50% dans certains quartiers !

Le 9 mars, nous étions déjà un demi-million à manifester dans toute la France dont 7.000 à Strasbourg. Dans le pays, plus d’une centaine de lycées ont été bloqués, des Assemblées Générales organisées dans les universités pour se joindre à la mobilisation des travailleurs et travailleuses. Le 17 mars la jeunesse était à nouveau dans la rue pour une journée d’action : nous étions 2.000 à Strasbourg dont 400 lycéen-ne-s. Lorsque nous avons réclamé notre droit à tenir une Assemblée Générale à la fac, nous avons été reçus à coups de matraques et de lacrymo. Nous dénonçons la répression qui s’est abattue sur la jeunesse du Bas-Rhin en lutte, nous nous déclarons solidaires avec les lycéen-ne-s et étudiant-e-s blessé-e-s et nous affirmons haut et fort : cela ne nous arrêtera pas ! Malgré la violence policière, nous serons toujours plus nombreux et déterminés à exiger le retrait total de la loi El Khomri !

Puisqu’en tant que lycéen-ne-s nous sommes des futurs travailleur-se-s, il est essentiel d’amplifier la résistance contre cette loi rétrograde et défendre notre avenir. Soyons le plus actif possible dans nos lycées, organisons des Assemblées Générales pour discuter du projet de loi et pour le contrer ! Nous appelons à rejoindre les prochains temps de la mobilisation dans le Bas-Rhin :

Le mercredi 23 mars :

Assemblée Générale unitaire à 12h au Patio (campus universitaire)

Assemblée Générale des lycées du Bas-Rhin à 16h30 au Patio : https://www.facebook.com/events/1583992415256437/
 

Le jeudi 24 mars :

Manifestation de la jeunesse contre la loi Travail à 14h Place Kléber, Strasbourg : https://www.facebook.com/events/1572902309668545/

 

Le jeudi 31 mars :

Journée de grève générale des lycéen-ne-s, étudiant-e-s et travailleur-se-s !

 

La loi El Khomri nous promet une vie insoutenable, elle marque un retour au XIXème siècle et nous promet un avenir de précarité ! Montrons au gouvernement et au patronat que la jeunesse ne restera pas en silence, que si elle veut être réduite à la précarité à vie, elle sera la flamme de la révolte aujourd’hui.

 

Lycéen-ne-s du Bas-Rhin contre la loi El Khomri

https://www.facebook.com/lyceens67contrelaloielkhomri/?fref=ts

Repost 0
Commenter cet article