Solidarité avec les travailleurs d'Heppner en grève !

Publié le 31 Mai 2016

Blocage du site de dépôt d'Heppner, StrasbourgBlocage du site de dépôt d'Heppner, Strasbourg

Blocage du site de dépôt d'Heppner, Strasbourg

Ce mardi 31 mai les travailleurs d'Heppner - Logistique ont bloqué les accès du dépôt de l'entreprise (sites de rue de la Kaltau et de rue de la Station, Strasbourg) depuis 6h du matin, pour reaffirmer leur désaccord quant aux propositions patronales pour le plan social en cours de négociation. En effet, ce que la direction de l'entreprise appelle "Plan de Sauvegarde de l'Emploi" (PSE) n'est en réalité qu'un plan de fermeture de plusieurs sites de logistique et de plus d'une centaine de licenciements, notamment pour les sites de Strasbourg - Port du Rhin, de Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne) et de Saint-Ouen-l'Aumône (Val-d'Oise).

Les travailleurs d'Heppner - Logistique du site du Port du Rhin, menacé de fermeture, se sont exprimés vendredi dernier pour la grève illimitée et des actions de blocage afin de contraindre la direction de revenir sur son PSE, après que les cinq premières réunions de négociation à Paris n'ont pas abouti à un accord favorable aux salariés. La sixième réunion de négociation étant prévue pour ce matin à 9h à Paris, le blocage du site de dépôt d'Heppner a été le moyen pour les travailleurs de mettre la pression à la direction pour qu'elle écoute enfin leurs revendications. Plusieurs autres sites d'Heppner ont également été bloqués ou perturbés ce matin dans toute la France.

Le MJCF 67 et l'UEC Strasbourg tiennent à apporter leur soutien aux travailleurs d'Heppner en lutte. Les propositions de la direction quant aux conditions de licenciement (formation, congès de reclassement et indemnités) sont inacceptables et méprisent les salariés. Dans un reportage sur TF1 en mars dernier la direction d'Heppner se vantait de son modèle d' "entreprise familiale" respectueuse des conditions de travail. Mais l'amère vérité du PSE en cours de négociation nous rappelle qu'il est impossible de se faire des illusions quant aux "bonnes pratiques" des entreprises en régime capitaliste. Une fois de plus, le cas d'Heppner montre l'incompatibilité entre la recherche constante de profit de la part du patronat, "familial" ou pas, et la nécessité des conditions de travail dignes pour les salariés. Mais cette fois-ci les travailleurs ont relevé la tête et luttent pour leur avenir : contre la boucherie sociale, grève et blocage !

 

Mouvement des Jeunes Communistes du Bas-Rhin et Union des Etudiants Communistes de Strasbourg

Non au plan social au rabais chez Heppner !Non au plan social au rabais chez Heppner !
Non au plan social au rabais chez Heppner !

Non au plan social au rabais chez Heppner !

Tract de la CGT Transports Heppner, "Plan social au rabais chez HEPPNER"

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article