23 février 1991 : Le peuple soviétique se lève pour défendre le socialisme

Publié le 23 Février 2021

23 février 1991 : Le peuple soviétique se lève pour défendre le socialisme

Il y a 30 ans, le 23 février 1991, 800.000 personnes manifestaient à Moscou pour la préservation de l'Union soviétique. Cette adhésion populaire massive à l'URSS et cette volonté de défendre le modèle socialiste se sont d’ailleurs confirmées à 77,8 % des votants lors du référendum constitutionnel du 17 mars 1991. Mais les dirigeants opportunistes et traîtres à la classe ouvrière, dont Eltsine, Gorbatchev et Kravtchouk, ont tout simplement ignoré le choix majoritaire des citoyens soviétiques. Avec la bénédiction des puissances atlantistes et de l’Union européenne, ils ont procédé autoritairement à la dissolution de l’URSS et au démantèlement du socialisme, ouvrant grandes les portes aux privatisations et à l’installation d’entreprises capitalistes étrangères.

A la démocratie prolétarienne a succédé ainsi la dictature féroce des monopoles. La victoire de la contre-révolution dans les années 1990, l’entrée triomphante du capitalisme dans les anciennes démocraties populaires a creusé des inégalités profondes et propagé une misère noire qui dure encore aujourd’hui. Elle a introduit des réalités qui étaient jusqu’alors inconnues : la faim, la pénurie, la précarité, le chômage, l’inflation galopante, la perte de 10 ans d’espérance de vie, les licenciements de masse, le déferlement du fascisme et du racisme, la remise en cause des droits des femmes, l’inégalité dans l’accès aux biens de première nécessité, à la Santé, à l’Education publique, à l’Université... La dignité dont jouissait chaque travailleur dans les démocraties populaires a été sacrifiée sur l’autel du profit privé, de l’exploitation violente et de la toute-puissance d’une bourgeoisie émergente particulièrement rapace.

Ce n’est pas un hasard si la nostalgie de l’URSS et des autres démocraties populaires bat des taux record et progresse d’année en année. L’espoir d’une société d’émancipation, de justice sociale, de paix et de dignité est plus que jamais vivant et anime au quotidien les luttes du prolétariat des anciennes démocraties populaires. La répression et les menaces d’interdiction qui pèsent actuellement sur les partis communistes ne pourront rien pour freiner cet espoir ! L’existence et le succès du modèle socialiste pendant des décennies ont démontré qu’une société sans maîtres, sans capitalistes, est possible et nécessaire pour l'avenir de la classe ouvrière.

Le socialisme est l’avenir des peuples ! Le communisme est la jeunesse du monde !
 

Jeunes Communistes du Bas-Rhin

23 février 1991 : Le peuple soviétique se lève pour défendre le socialisme

[Ci-dessous, le communiqué de nos camarades Jeunes Communistes Lyon]

23 FÉVRIER 1991 - LES PEUPLES D'URSS EN LUTTE CONTRE LA CONTRE-RÉVOLUTION

Il y a 30 ans près d'un million de moscovites et des millions de soviétiques partout dans le pays ont battu le pavé pour s'opposer à la destruction du socialisme par la clique des bureaucrates mafieux et traitres qui finissaient de diriger l'URSS vers son démantèlement avec l'aide des impérialistes du monde entier.

Une fois de plus face au révisionnisme historique quasi-généralisé il importe de rappeler la vérité sur cette histoire. La chute de l'URSS s'est faite non pas avec mais bien contre la volonté des peuples soviétiques qui savaient trop bien que des ruines du socialisme ne naitraient que la misère, le chômage et l'exploitation barbare du système qu'ils avaient mis à bas 74 ans plus tôt.

Malgré la forte mobilisation des travailleurs de toute l'union, la barbarie capitaliste s'est imposée par la répression suivie de son cortège de misère. Les communistes et syndicalistes sincères ainsi que les travailleurs mobilisés ont été réprimés dans le sang, le nouveau pouvoir "libre" ayant été jusqu'à faire pleuvoir les obus sur le Soviet Suprême en 1993 après deux années de lutte acharnée contre la restauration de la société de classe.

Aujourd'hui en Russie comme dans tous les pays de l'ex-URSS et les anciens pays populaires de l'est, le chômage et la misère sont le quotidien des travailleurs. 30 ans après le bilan de la restauration capitaliste, sans nous étonner, est accablant et criminel.

Plus de 100 ans après sa création, 30 ans après sa chute, nous le disons : vive l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques qui a ouvert au monde la voie vers une société nouvelle débarrassée de la misère et de l'exploitation, qui s'est faite la sœur des peuples du monde entier dans leurs combats pour la liberté, qui a permis aux travailleurs des quatre coins du monde d'emporter de grandes victoires !

Nous apportons tout notre soutien et toute notre solidarité aux camarades des ex-pays de l'Union qui luttent aujourd'hui pour voir renaître les lendemains qui chantent, pour que renaisse l'Union Soviétique !

Pour la révolution et le socialisme : organise ta colère !

23 février 1991 : Le peuple soviétique se lève pour défendre le socialisme

Publié dans #Mémoire, #International, #URSS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article