[BAF] Capitalisme destructeur et montée du fascisme : mobilisons-nous contre les ordonnances Macron !

Publié le 10 Septembre 2017

[BAF] Capitalisme destructeur et montée du fascisme : mobilisons-nous contre les ordonnances Macron !

Capitalisme destructeur et montée du fascisme : mobilisons-nous contre les ordonnances Macron !
 

Cet été, partout dans le monde, le fascisme a gagné du terrain, tant du côté des actions violentes des groupuscules que des démonstrations de force des régimes autoritaires. 

Aux États-Unis, la collusion du pouvoir politique avec les groupes suprématistes a été manifeste dans la prise de position de Donald Trump suite au meurtre de Heather Heyer, percutée par la voiture d’un néonazi à Charlottesville. Le régime sioniste israélien continue en toute impunité sa politique d’apartheid et de génocide du peuple Palestinien : quand ce ne sont pas des bombes qui tombent sur les civils, les assassinats politiques et les arrestations arbitraires des militants de la paix se multiplient, comme la récente incarcération de Salah Hamouri le montre. Le régime d’Erdogan en Turquie suit le même chemin, multipliant les arrestations de journalistes et de militants du Kurdistan libre, avec des interventions armées au Rojava et des opérations de police dans le reste du globe. La chasse aux migrants est devenue un terrain de rapprochement international des groupes identitaires, avec le navire C-STAR que pendant l’été, en Méditerranée, a harcelé les bateaux des ONG portant assistance aux populations victimes de guerre et misère.

Le sommet du G20 qu’a eu lieu à Hambourg en juillet dernier a été la mascarade ultime, avec les protagonistes du nouveau désordre mondial se réunissant pour décider des sorts politiques, économiques et environnementaux du monde. Dans un scénario de répression brutale des anticapitalistes, les grands de la planète ont franchi une nouvelle étape dans la mondialisation capitaliste. Si le capital se renforce, le fascisme se développe sur le désert social laissé par celui-ci.

Dans les « démocraties » européennes la casse des droits sociaux, des services publics, des Codes du Travail s’accompagne nécessairement de l’escalade autoritaire. Les mesure d’état d’urgence se multiplient répondant exclusivement aux intérêts du capital : contrôle social, racisme d’État, augmentation des dépenses militaires, légitimation des politiques impérialistes… le tout pour faire semblant que le capital pourrait guérir le mal que lui-même a provoqué, le terrorisme.

En France, les gouvernements PS et Macron ont accompagné leur politique antisociale d’une banalisation du racisme : débat sur la déchéance de nationalité, crimes policiers racistes, chasse aux migrants… Cela dans le but de briser la résistance de classe et de mettre les exploités les uns contre les autres. Ces politiques ont donné un nouveau souffle aux groupuscules fascistes et réactionnaires de toute sorte et dont le FN ne constitue que l’aile « présentable » : occupation d’un « Bastion Social » à Lyon réservé aux seuls français de souche, attaque armé d’une manifestation d’étudiants et travailleurs à Strasbourg par le GUD, agression de militants antifascistes à Nantes, Lyon, Marseille, Paris, Lille, Le Havre… Il est temps de réagir !

Organisons-nous pour affronter et battre le fascisme partout où il ose se manifester : pas un pas en arrière !

Organisons-nous pour renverser le système capitaliste : tant que la misère sociale perdurera, la menace fasciste ne fera que grandir !

Antifascisme est anticapitalisme : dès à présent, infligeons un coup mortel au gouvernement Macron, gouvernement de la finance et de la bourgeoisie. Combattons ses ordonnances destructrices du Code du Travail, combattons ses visées racistes et autoritaires !

A STRASBOURG, MANIFESTATION CONTRE LES ORDONNANCES MACRON

MARDI 12 SEPTEMBRE à 14h Place Kléber

 

BAF – Brigade Antifasciste de Strasbourg

tract BAF ordonnances Macron

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article